Les Cicatrices

Retrouvez une peau lisse

Les Cicatrices à Arras à la Clinique Clemenceau

Traitement des cicatrices

Quel que soit leur origine, les cicatrices se forment sur la peau et peuvent être jugées disgracieuses lorsqu’elles sont proéminentes et difficiles à dissimuler.

La cicatrisation indique un processus de réparation naturelle de la peau ayant subi un choc, une plaie, une blessure, une brûlure, une opération, une pathologie cutanée comme l’acné.

Qu’est-ce qu’une cicatrice ?

Une cicatrice est une marque visible sur la peau, à la suite d’un traumatisme cutané. Que la blessure soit profonde ou superficielle, dès lors que le tissu fibreux écope d’une lésion, le processus de cicatrisation se met en place afin de refermer la peau.

Sitôt après la blessure, débute immédiatement le processus de cicatrisation.

  • La phase de détersion correspond à l’élimination des débris et cellules mortes ou abîmées. Il s’agit d’une phase de nettoyage essentielle pour lancer la production de nouveaux tissus.

 

  • La phase de bourgeonnement témoigne d’une prolifération et d’une multiplication de nouvelles cellules de collagène et d’élastine.

 

  • La phase d’épidermisation indique le moment où les cellules épithéliales viennent se loger sur les bords de la lésion et recouvrir le bourgeon. La plaie subit alors d’infimes tensions pour se refermer progressivement.

 

Les différentes causes de l’apparition de cicatrices

Les cicatrices peuvent apparaître après une maladie cutanée comme l’acné ou la varicelle.

Les vergetures sont aussi catégorisées comme étant des cicatrices et surviennent après un étirement brutal de la peau, lors d’une grossesse ou d’une variation pondérale conséquente.

La peau marque également après une intervention chirurgicale mais elle peut aussi laisser une trace à sa surface par manque d’hygiène de la plaie.

La génétique joue aussi un rôle dans la formation des cicatrices. Les peaux foncées sont plus sensibles à développer des cicatrices chéloïdes.

Les différents types de cicatrices

Le type de cicatrice dépend de la nature de la plaie, d’une prédisposition génétique et du temps de cicatrisation.

  • Les cicatrices plates ou blanches sont les plus fréquentes. Si à l’origine, elles peuvent être boursouflées, elles ont tendance à s’estomper pour devenir presque invisibles et laisser une surface lisse et blanche.

 

  • Les cicatrices chéloïdes sont caractérisées par une surcroissance de tissu cutané. Elles sont causées par une surproduction de collagène lors de la cicatrisation de la plaie. Elles sont généralement épaisses et forment une bosse, de couleur rosé ou rouge. Parfois douloureuses, elles peuvent aussi démanger.

 

  • Les cicatrices hypertrophiques témoignent de cicatrices rouges en relief. Elles indiquent une prolifération de tissu conjonctif lors de la guérison de la plaie. A la différence des cicatrices chéloïdes qui vont s’étendre au-delà de la plaie, les hypertrophiques apparaissent sur la lésion et ne s’agrandissent pas.

 

  • Les cicatrices atrophiques correspondent à des petites marques circulaires creusées dans la peau. Les tissus cutanés se régénèrent mal et forment une dépression à la surface de la peau, comme un cratère. Elles sont souvent le signe des traces d’acné, de varicelle ou encore de dermatite atopique.

Les solutions pour atténuer les cicatrices à la Clinique Clemenceau d’Arras

La Clinique Clemenceau propose plusieurs traitements pouvant être associés pour se débarrasser des cicatrices. Nos médecins opteront pour un traitement approprié à la nature de votre cicatrice.

Le laser est reconnu pour lutter efficacement contre les cicatrices résistantes. Grâce à la chaleur émise depuis le faisceau lumineux, le laser agit en profondeur afin de régénérer les cellules sous cutanées et stimuler la production de fibroblastes.

Selon le type de cicatrice, le choix du laser se tourne vers différents modèles.

  • Le laser vasculaire agit sur les cicatrices rouges sans relief. Il est souvent plébiscité pour soigner la couperose et les vaisseaux.

 

  • Le laser fractionné non-ablatif est indiqué pour lisser la surface des cicatrices. Le laser entraîne une dermabrasion afin de détruire les couches superficielles de la peau et conduire à un resurfaçage de l’épiderme. Il permet les cicatrices d’acné et les cicatrices chirurgicales.

 

  • Le laser pigmentaire pour traiter les cicatrices pigmentaires (acné, post-chirurgicales…). La dermabrasion est un traitement également dédié pour atténuer les cicatrices, le but étant de poncer le derme superficiel de la peau. L’appareil utilisé élimine les couches externes de la peau pour inciter l’épiderme à renouveler son système cellulaire.

 

L’ensemble de nos traitements lasers se réalisent auprès de notre équipe médicale au sein de la Clinique Clemenceau de Marcq-en-Baroeul.

Chirurgie esthétique

Le recours à la chirurgie esthétique peut être envisagé pour les cicatrices profondes. Des séances de laser devront suivre pour corriger les finitions.

Injections d’Acide Hyaluronique

Les injections d’acide hyaluronique définissent un produit de comblement répandu en médecine esthétique, profitables pour les cicatrices creuses.

Les peelings

Les peelings sont conseillés pour soigner les imperfections cutanées. Grâce à leur action exfoliante, ils permettent une réjuvenation cellulaire. Ils vont contribuer à aplanir et estomper les cicatrices.

Les résultats des traitements contre les cicatrices

L’aspect et la texture des cicatrices est nettement amélioré, leur couleur rouge est corrigée. Certaines cicatrices disparaissent et les plus résistantes sont bien moins visibles. La peau est nettement plus lisse et retrouve sa souplesse.

Lors de votre consultation initiale, nos médecins esthétiques vous remettront un devis personnalisé selon la nature de votre cicatrice et adapté au traitement choisi.

Pôle Médecine Esthétique